accueilStock Complet4x4UtilitairesMonospacesCabrioletsSportivesBerlinesContact
 
Sud Aix Auto, eurl
Route Departementale 113
Zac Mas St Vincent
13580 La fare les oliviers

Tel: 04 90 55 71 82
Port: 06 99 80 51 07

Email:
 

Sud Aix Auto est le spécialiste de la voiture américaine.



Du lundi au vendredi: 10h - 12h et 14h - 18:30h.
Le Sanedi 9h - 12h et le Dimanche sur rendez vous.

Spécialisé plus particulièrement dans la Ford Mustang et le Dodge Ram, nous offrons aussi l'homologation, l'entretien et reparations des Mustangs et Dodge Rams. Merci de bien vouloir nous consulter pour les tarifs.

Que vous cherchiez une Ford Mustang v6, une Mustang GT, une Mustang cabriolet, une Mustang Shelby, une Mustang Cobra, une Mustang Roush, une Mustang Saleen ou la fameuse Mustang Shelby GT500 Super Snake, vous devriez trouver la voiture américaine de vos reves chez Sud Aix Auto!

Pour les vehicules non equipes de serie par le constructeur, Sud Aix Auto peut vous installer le Kit Bioethanol. Nous transformons votre voiture americaine essence en vehicule pouvant rouler aux biocarburan

Prix TTC des Kits Ethanol Box (Pose comprise):
Ethanolbox Vehicule de 4 cylindres : 590 € TTC
Ethanolbox Vehicule de 6 cylindres : 790 € TTC
Ethanolbox Vehicule de 8 cylindres : 990 € TTC

N'hésitez pas à consulter notre inventaire en ligne et à nous contacter pour toute commande de voiture américaine.

La toute nouvelle Ford Mustang 2013 | Mieux que jamais!




Ford Mustang 2013 : en attendant le 50e anniversaire...



Peu d'automobiles réussissent à marier le halo du mythe à la réalité d'un prix abordable comme le fait la Ford Mustang. Depuis bientôt 50 ans, cette sportive du peuple marque des points en restant accessible.

Cela dit, est-ce que parce qu'elle approche de la cinquantaine que les acheteurs paraissent moins exigeants envers la Mustang ? Ou bien ferme-t-on les yeux bêtement sur ces nouvelles rivales plus sophistiquées, qui affichent des prix aussi attrayants ? Je pense, par exemple, à une voiture comme le coupé Hyundai Genesis.

Car le fabricant ne tarit (naturellement) pas d'éloges à l'égard de son célèbre Pony Car, et ce malgré le fait qu'il montre des signes évidents de vieillesse. Il y quelques semaines, à l'invitation de Ford Canada, nous avons conduit brièvement une Mustang 2013 à Portland, sur la Côte Ouest.Un coupé GT de plus de 400 chevaux qu'il a fallu contenir régulièrement, Mère Nature n'étant pas de notre bord. À tout le moins, faute de frôler les limites (et de risquer notre permis ce voyage de presse nous aura permis de juger de l'efficacité des essuie-glaces et des systèmes de ventilation et de désembuage de cette voiture !

L'objet de la présentation n'était d'ailleurs pas limité à la seule Mustang GT. C'était un survol de la gamme 2013 qu'on souhaitait nous offrir… en une demi-journée.

D'abord, l'esthétique
Or, bien que le fabricant la présente comme une grande nouveauté, la Mustang 2013 s'inscrit tout simplement dans un processus d'évolution progressive et tranquille. Si vous aimiez la Mustang 2012, le millésime 2013 ne vous dépayserait pas du tout. Après tout, au premier coup d'oeil, elle ressemble au modèle 2012, 2011, 2010… et 2005. Chez Ford, on a compris depuis longtemps qu'il est inutile de changer un cheval qui vous aide à faire fortune...

Pour renouveler la Mustang, on a donc redessiné la calandre, changé la forme des roues et adopté un nouveau capot muni d'extracteurs de chaleur fonctionnels (pour la GT).

Le fabricant affirme qu'avec des moulures de bas de caisse dont la couleur est désormais coordonnée à celle de la carrosserie, la voiture adopte « une apparence plus luxueuse ». Est-ce à dire que le modèle 2012 n'était pas « luxueux » avec ses bas de caisse noirs ? Une nouveauté ? Non, puisque la Mustang 2005 avait des bas de caisse de couleur coordonnée aussi. On assiste simplement à l'immuable mouvement de va-et-vient du balancier auquel les designers de l'industrie sont soumis.

La partie arrière aussi a reçu un nouveau coup de crayon. Désormais, la section centrale entre les blocs optiques (toujours à triples sections verticales) est en noir lustré. Bien entendu, les clignotants séquentiels demeurent — ça fait tellement jaser — mais on les a dotés de diodes électroluminescentes (DEL) ! Mais les lentilles des feux arrière adoptent une nouvelle apparence fumée, qui va de pair avec l'aspect plus audacieux de l'avant.

Nouveau visage
Car c'est là qu'on trouve la plus importante différence. De nouveaux phares avec lampes à décharge à haute intensité et doubles barrettes de DEL créent un nouveau fasciés qui distingue ce millésime de tous ceux qui l'ont précédé depuis 2005.

La gamme de roues a été revue. Celles qui équipent d'office la Mustang V6 et la Mustang GT font respectivement 17 et 18 pouces. Cependant, des roues d'alliage de 18 et 19 pouces figurent parmi les options des diverses versions.

Pour faire jaser un peu plus, il est possible de munir la nouvelle Mustang de rétroviseurs à projecteur qui imprime sur le sol, lorsque le bouton de déverrouillage est actionné, l'image momentanée du pony galopant. Plutôt original, cette idée ! De plus, le fabricant a ajouté deux nouvelles teintes à la palette de couleur : le Bleu impact sombre, qui est presque mat, et le Vert fanatique, une couleur criarde que ma fille qualifierait de Vert bibitte écrasée dans le pare-brise !

Des pony en plus
Les autres changements majeurs se retrouvent dans la gamme de moteurs. Ils ne changent pas tous, par exemple le V6 de 3,7 litres qui équipe le modèle de base demeure inchangé, avec ses 305 cheveux et 280 livres-pied de couple. De plus, il est toujours offert avec des boîtes de vitesses manuelle et automatique à 6 rapports (avec système de retenue en côte au démarrage pour la manuelle).

La Mustang GT, par contre, voit son V8 de 5,0 litres gagner légèrement en puissance pour 2013. Il passe de 412 à 420 chevaux, tout en produisant autant de couple que le moteur de 2012 (390 livres-pied).

La Mustang Boss 302, conserve les cotes de 2012 avec sa variante du V8 de 5,0 litres. On parle donc toujours de 444 chevaux et 380 livres-pied de couple (moins de couple que le V8 de la GT).

«LA» grande nouveauté pour 2013 occupe le firmament de la gamme. La Shelby GT500 voit la puissance de son V8 suralimenté de 5,8 litres catapultée à 650 chevaux. C'est un gain de 100 chevaux et de 90 livres-pied de couple (qui atteint maintenant 600 lb-pi). La boîte de vitesses de série demeure une Tremec manuelle à 6 rapports. Fait à noter, ce modèle-là était absent lors de la présentation de Portland, et c'est tant mieux. Qui voudrait se risquer sous une pluie diluvienne avec un monstre pareil ?

Boîte SelectShift : déception...
Bref, de la nouveauté, Ford en a saupoudré un peu partout sur et dans la Mustang pour qualifier le millésime 2013 de si différent. D'ailleurs, on a aussi ajouté à la dotation optionnelle des modèles V6 et GT une boîte automatique à 6 rapports de type SelectShift. Cette boîte à doubles fonctions permet au conducteur de l'utiliser en mode automatique ou comme une boîte manuelle, mais sans embrayage. L'idée est bonne et le système fonctionne bien, laissant dans une large mesure au conducteur la latitude souhaitée pour, par exemple, profiter du frein-moteur. C'est l'équipement adopté qui est tout simplement décevant. Oubliez les palettes de changement de vitesses montées derrière le volant, Ford impose un vulgaire petit bouton flanqué sur le côté conducteur du pommeau de levier de vitesses. Un vulgaire « piton » qui se mérite un 0,5 sur une échelle de 10 pour l'ergonomie !

Pourquoi avoir opté pour une technologie aussi banale ? Avec un brin d'hésitation, un ingénieur de Ford a admis qu'il aurait été trop coûteux et techniquement trop difficile d'intégrer la quincaillerie nécessaire à l'installation de palettes derrière le volant, signe de l'âge avancé de cette Mustang. Puis, en regardant les lacets de ses chaussures, cet ingénieur a dit à mots couverts que « ce serait peut-être un système qu'on trouverait dans une éventuelle Mustang toute nouvelle, qui sortirait, disons, à l'occasion du 50e anniversaire du modèle. »

Bon. Je n'ai rien entendu et vous n'avez rien lu.

Et s'il disait vrai ? Un peu de patience n'a jamais fait de tort à personne.D'ailleurs, une refonte (que nous souhaitons majeure) pourrait peut-être aussi donner lieu à une suspension indépendante à l'arrière ?

Des Recaro, pas de farce !
Entre-temps (et est-ce pour se faire pardonner pour cette boîte SelectShift ?), Ford offre en guise d'option pour les modèles V6 et GT de superbes sièges Recaro garnis de tissus ou de cuir. Compte tenu de l'agrément de conduite qu'il est possible de retirer d'une Mustang, même de l'humble V6, ces sièges qui procure un très haut niveau de support latéral constituent un choix incontournable !

Pour gonfler l'ego des férus de statistiques, Ford propose également le système Track Apps. Il s'agit d'un programme utilisable sur l'écran multimédia ACL de 4,2 pouces, qui figure désormais parmi les équipements optionnels. Ce programme permet au conducteur de voir la progression de ses performances en accélération longitudinale et latérale, et au freinage… qu'il effectue sur une piste, bien entendu.

Il y a aussi le toit vitré à section ouvrante, qui demeure au catalogue. Une sorte d'alternative à la Mustang décapotable, qui ne décoiffe personne. Car, cette histoire ne fait pas mention des particularités des différentes versions de Mustang décapotables. Ça, c'est une histoire en soi.

On achète une Mustang comme on achète une moto Harley-Davidson. On fait fi de la technologie de pointe. Ce qui compte, c'est d'avoir une machine à voyager dans l'espace et dans le temps, dont le style indémodable fait tourner les têtes... si possible, tout cela avec une gamme de prix raisonnables. Dans cette optique, difficile de trouver mieux qu'une Mustang. Alors, tous ses petits irritants, on les oublie… jusqu'en 2014, du moins !

Essai de la toute Nouvelle Ford Mustang GT 5.0 et V6 2011

Bye bye Camaro!

La rivalité Camaro-Mustang a ressurgi depuis un an seulement, et voilà que Ford vient d'envoyer Chevrolet au tapis pour 2011. K-O! Impossible de se relever, du moins pas avant l'an prochain. La Mustang 2011 offre maintenant deux nouveaux moteurs V6 et V8. Le premier passe de 210 à 305 hp, et le second voit le retour du 5.0 litres. La puissance de ce dernier est de 412 hp versus 315 hp l'an dernier avec le 4,6 litres. Donc, tel que vous le voyez, on parle d'environ 100 chevaux de plus pour chacune des deux motorisations disponibles. Tout à fait grandiose!



Le retour tant attendu du V8 5.0

En 2007, les ingénieurs de Ford ont reçu comme mandat de développer un tout nouveau moteur V8 d'une cylindrée de 5.0 litres pour la Mustang, afin de rappeler le fameux V8 (302 pc) qui est disparu depuis 1995. Cette nouvelle motorisation se devait d'être à la fine pointe de la technologie, très fiable et robuste, légère et développer au-delà de 400 hp. Trois ans plus tard, voici donc que la Mustang GT hérite de ce nouveau moteur tout aluminium à 4 valves par cylindre procurant 83 hp au litre. Celui-ci produit donc ses 412 hp à 6500 trs/min et 390 lb-pi à 4200 trs/min. La sonorité de ce moteur est tout à fait remarquable. À ce chapitre, la version 2010 était aussi intéressante mais ce nouvel engin est un tantinet supérieur pour l'ouïe. Le son entre 6000 et 7000 trs/min est grisant!

Comme si ce n'était pas assez, Ford nous arrive aussi pour cette année avec deux nouvelles transmissions à six rapports, autant pour l'automatique que la manuelle. D'ailleurs, à ce propos, les deux ont été essayées et je dois dire que leur fonctionnement est sans faille. La boîte manuelle est définitivement le choix des passionnés de performance, avec ses rapports courts et rapprochés. Ajoutons à ceci une nouvelle servodirection électrique ainsi qu'un différentiel à glissement limité sur toutes les versions de la Mustang. Bref, même si le look extérieur et intérieur est similaire à la voiture de l'an dernier, le reste est définitivement nouveau et amélioré.

La voiture à l'essai était aussi équipée de l'option Hautes Performances GT (1700 $) qui ajoute des roues de 19 pouces, des pneus sport plus larges, les freins Brembo de la Shelby GT500 et des suspensions plus fermes. De plus, nous avions aussi l'option du différentiel arrière avec rapport 3,73. Donc en théorie, on ne peut demander mieux afin d'explorer les limites de la nouvelle GT 2011.

À la hauteur des attentes

Afin de voir si cette nouvelle Mustang GT est vraiment supérieure à la Camaro SS, nous avons eu la chance d'obtenir un exemplaire de cette dernière pour la journée d'évaluation sur piste. Ainsi, il était possible de constater sur-le-champ laquelle des deux est supérieure.

En ce qui concerne les accélérations, c'est similaire entre les deux véhicules. La Mustang a enregistré un temps sur le 0-100 km/h en 4,9 secondes, tout comme la Camaro SS. Le quart de mile est galopé juste sous les 13 secondes (le meilleur temps fut un 12.9). Donc en termes de temps d'accélération, c'est match nul. Il faut se rappeler que la Camaro SS est pourtant équipée d'un gros V8 de 6,2 litres. Malgré cela, l'expérience est beaucoup plus agréable dans la Mustang car la sonorité de l'échappement et du moteur nous pousse à vouloir toujours enfoncer l'accélérateur au plancher.

Dans toutes les autres catégories, la Mustang l'emporte haut la main : freinage, tenue de route, adhérence, maniabilité, visibilité, conception de l'habitacle, plaisir de conduire, équipement de série, volume du coffre, qualité des matériaux, etc. Et lorsque l'on pousse ces bolides à leur limite sur un circuit, on se rend rapidement compte que la Chevrolet Camaro SS est conçue pour la ville et l'autoroute, point à la ligne. Son poids élevé, sa suspension manquant de fermeté, sa direction peu précise et son étrange position de conduite en font une voiture peu plaisante et beaucoup moins rapide sur un circuit routier comparativement à la Mustang GT. Et de grâce, ne me parlez pas du Dodge Challenger qui offre un comportement routier encore pire.

Essai-auto a aimé (Mustang GT) :


  • fantastique V8 5.0;

  • comportement routier de haut niveau;

  • sonorité de l'échappement;

  • écrase la compétition;

  • endurance de toutes les composantes;

  • silence de roulement en conduite « normale ».

Essai-auto a moins aimé (Mustang GT):


  • pas aussi accessible ($) qu'autrefois;

  • absence de climatisation automatique;

  • aspect bas de gamme de certaines composantes de l'habitacle;

  • encore et toujours une suspension arrière à essieu rigide.

Il est certain que le prix d'entrée de plus de 38 000 $ représente une somme d'argent importante. Ce n'est plus la voiture sport abordable et accessible qu'elle a déjà été. D'un autre côté, les performances obtenues s'approchent dangereusement de celles de bolides arborant des écussons plus prestigieux et affichant des prix hors de portée pour le commun des mortels.

Si par contre vous avez un budget de moins de 30 000$, ne désespérez pas. La nouvelle Mustang V6, qui vous attend à la prochaine page, est peut-être ce qu'il vous faut.

Une version V6 qui surprend et étonne

Alors que l'ancienne version V6 n'était nullement plaisante pour les amateurs de performance, l'arrivée du nouveau 3,7 litres change complètement la donne. Avec une puissance qui rivalise avec celle de l'ancien V8 4,6 litres de la version GT 2010, la Mustang V6 est une voiture drôlement intéressante. Bien sûr que les accélérations et les reprises sont maintenant plus qu'adéquates, même que les temps obtenus m'ont jeté par terre :0-100 km/h en 5,9 secondes et ¼ de mile en 13,95 secondes. Wow! Et les choses ne s'arrêtent pas là. Tout comme avec la version GT, deux nouvelles transmissions à six rapports (automatique ou manuelle) ont été développées. Les deux font ont un excellent travail, mais la boîte manuelle retient mon attention avec ses rapports rapprochés. Il est plus facile d'exploiter le V6 avec la boite manuelle, surtout au départ. Et comme si ce n'était pas assez, la version 2011 offre des suspensions revues, une meilleure insonorisation et un poids réduit de 40 lbs, principalement attribuable à la mise au rancart du vieux V6 4,0 litres.

Avec un poids plus faible que toutes les autres versions de la Mustang, la V6 est très maniable et à l'aise sur un circuit. Il est certain que les pneus d'origine 17 pouces sur la version de base n'offrent pas une très grande adhérence, mais en optant pour les 18 pouces, la situation est alors améliorée. C'est d'ailleurs cette configuration que nous avions sur notre V6 Cabriolet. Et concernant le confort, celui-ci n'est nullement affecté avec le choix des pneumatique. D'ailleurs, la Mustang est maintenant une voiture offrant un habitacle confortable, tout de même spacieux et un coffre réellement utilisable et logeable. Même en version cabriolet, le bruit éolien est bien contrôlé et la rigidité accrue de la caisse est facilement observable sur le circuit de course. Les freins et les suspensions ne sont pas aussi performants que sur la version GT mais tout de même, c'est de loin suffisant pour 95% des acheteurs de voitures sport. Un seul bémol pour les amateurs de « Muscle car » : le couple à bas régime est loin d'être impressionnant. On n'a pas cette sensation de puissance brute malgré les temps obtenus en accélération. Les données techniques supportent cette observation alors que les 280 lb-pi ne sont atteints qu'à 4250 trs/min.

Encore une fois, même la version V6 de la Mustang éclipse la concurrence du revers de la main. Le comportement routier ainsi que les accélérations placent cette Mustang V6 seule au sommet. Et lorsque l'on considère le prix de base de 22 999 $ pour le modèle coupé, on reste tout simplement bouche bée. Un exploit hors du commun!

Essai-auto a aimé (Mustang V6) :


  • prix très abordable;

  • puissance de plus de 300 hp;

  • nouvelles boîtes à six rapports;

  • la sonorité tout de même agréable de l'échappement;

  • maniabilité et bon comportement routier;

  • plus économique qu'avant en carburant.

Essai-auto a moins aimé (Mustang V6):


  • direction parfois trop assistée;

  • pneus d'origine (modèle de base) peu adhérents;

  • motorisation manquant de couple à bas régime (pour un "Muscle car");

  • finition de certaines composantes de l'habitacle.



eMazio.com